Le stylo et l’écriture ont rendu éternel les Hommes

Par delà l’Histoire, le stylo apparaît indémodable. L’écriture comme outil de pensée a projeté l’Homme dans un processus d’itération constant. Cercle vertueux où l’Homme porte le travail de ses précédents vers son meilleur, et par là même, d’améliorer sa condition et sa personne.

Photo et peinture de Carl Von Linné, Napoléon et la reine Elisabeth deux
Carl Von Linné (par Alexander Roslin), Napoléon et Elisabeth II © Crédit photo : Photos de Wikimedia Commons, DR, AFP

Sur le papier, des tableaux, des murs ou la pierre, le stylo permet de tracer les symboles. C’est ainsi que l’Homme a pu apposer sa pensée composer des histoires à raconter. De tout temps, le stylo a succédé la main de l’Homme pour décrire la réalité qu’il vivait. Alors, nous l’utilisons pour vider ou emplir notre esprit.

Quelque soit la couleur ou la forme que le stylo ait pu revêtir, il a toujours existé. Il a même contribué à bâtir nos patrimoines culturels et nos identités.

Les mots portent la mémoire de l’Humanité. Le stylo a gravé cette mémoire dans la littérature. Et l’Homme, dès lors qu’il sait lire, a le pouvoir d’apprendre des erreurs de ses prédécesseurs. Il en va de la survie de lui-même et des siens, s’il ne souhait pas reproduire les plus graves erreurs du passé. Certains s’émerveillent devant la splendeur de nos monuments, ou de notre technologie.

Illustration de confucius

Je suis d’avis que notre bien le plus précieux est immatériel : notre Histoire. Si celle-ci s’efface, que peut-il rester de la technologie ? Comment relever les grands défis de l’Humanité si celle-ci s’oublie ?

Bien que notre stylo contemporain soit dématérialisé et numérisé, il reste notre allié le plus fidèle. Socle de nos esprits fédérés et étendus grâce aux internets. Jamais l’Homme n’a tant écrit que depuis l’accès à l’écran. Mais, il faut reconnaître que jamais encore le fruit de cette expression n’a été si médiocre. L’Homme, lorsqu’il parle avec son clavier oublie qu’il écrit et enrichit notre mémoire collective. L’instantanéité le dépasse et il publie ses palabres d’un seul clic. Tant pis pour la réflexion et les regrets à venir.

Pour autant, d’autres hommes lui succèderont et accueilleront son récit comme le témoignage d’une vie d’antan. Ses jérémiades, complaintes et divertissements épistolaires modernes occuperont les historiens de demain. Ainsi l’Homme évoluera, sur la base de ses propres erreurs.

En écrivant, vous vous décrivez-vous même. N’oubliez pas de vous relire.


Sources

https://historic-pen.com/index.php/writing-history-written-by-he-who-holds-the-pen/

https://eternal-pen.com/index.php/pen-in-hand-we-are-making-history/

https://stylo-art.fr/lecriture-la-memoire-de-lhistoire-par-la-main-qui-tient-le-stylo/

https://www.sudouest.fr/2015/03/05/qui-sont-les-personnages-historiques-les-plus-influents-sur-wikipedia-1848291-4725.php

https://www.senscritique.com/liste/Les_100_personnes_les_plus_influentes_de_l_Histoire/1742346

https://www.histogames.com/HTML/chronique/les-personnages-historiques.php

https://stylo-eternel.fr/lhumanite-sest-construite-grace-aux-stylo-et-ses-ancetres/